Comment bien choisir son coffre fort ?

S’équiper d’un coffre-fort c’est bien, mais s’équiper d’un coffre-fort fiable et répondant parfaitement à ses besoins, c’est encore mieux ! Comment alors faire le bon choix ? Les réponses dans cet article.

Pour quel modèle devez-vous opter avant tout ?

Comme vous l’avez certainement remarqué, deux types de coffre-fort sont proposés par les fabricants : le coffre-fort à poser et le coffre-fort encastrable. Avec des trous prépercés dans la base et le fond, le coffre-fort à poser se fixe au sol à l’aide des chevilles et des vis. Puisque l’installation ne requiert pas de grands travaux de maçonnerie, ce type de coffre-fort reste la meilleure solution surtout si l’on n’est pas propriétaire de sa maison. Pour éviter toute surprise désagréable, il convient toutefois de s’assurer que les malfaiteurs ne pourront pas l’emporter si facilement !

Comme son nom l’indique, le coffre-fort à encastrer pour sa part doit être encastré dans le mur. Ce type de coffre-fort assure davantage de sécurité puisque seule sa porte sera accessible après l’installation. Bien entendu, cela compliquera la tâche aux cambrioleurs qui tenteront de l’arracher. De plus, la sécurité sera optimale si le mur dans lequel le coffre est encastré est assez épais et résistant. Le coffre-fort encastrable reste idéal si l’on est propriétaire de sa maison, mais aussi si l’on souhaite sécuriser des dépôts valeureux. Il s’installe de préférence lors d’une construction neuve ou lors d’une rénovation importante. Si vous êtes locataire, vous devez bien entendu obtenir l’autorisation de votre propriétaire avant d’installer un coffre-fort encastrable.

Les éléments à prendre en compte lors de l’achat

Maintenant que vous avez une certaine idée sur le type de coffre-fort qu’il vous faut, tenez en compte de quelques facteurs importants :

– Le volume du coffre : la contenance de l’équipement se choisit en fonction de la quantité des objets à sécuriser. A quoi bon investir dans un coffre-fort de très grand modèle, si l’on ne souhaite qu’y entreposer que quelques objets de petite taille ? En revanche, un petit coffre-fort ne sera pas adapté pour le stockage seulement d’une quantité importante d’objets. Pour éviter de devoir investir dans un nouveau coffre-fort après quelques années, nous vous conseillons de prévoir une marge d’espace supplémentaire.

– Le système de fermeture du coffre : là, différentes options s’offrent à vous. Serrure à clé, serrure à clé+combinaison mécanique, serrure à combinaison électrique, serrure à clé+ combinaison électrique ou serrure biométrique, c’est à vous de voir. Faites votre choix en fonction de la valeur des objets à sécuriser, du nombre d’utilisateurs, de la fréquence d’utilisation du coffre et de la praticité (y a-t-il un risque de perte de clé, les utilisateurs pourront-ils retenir le code ?). Pour plus de sécurité, pourquoi ne pas combiner deux systèmes de verrouillage ?

– Le niveau de protection offert : ceci dépend de la fiabilité et donc de la qualité de conception du coffre-fort. Parois renforcées, pêne et charnière de qualité, porte épaisse, avec renfort (et surtout, assurant une excellente résistance en cas d’arrachement, d’enfoncement, de découpage ou de sciage) sont autant de garanties pour une sécurité optimale de vos biens.

La classe du coffre ainsi que les normes et certifications : Vous voulez assurer le contenu de votre coffre-fort ? Retenez que votre assureur exigera un degré de protection équivalent à la valeur de vos biens. Plus la classe de votre coffre fort est élevée, plus sera le remboursement. Eh oui, le remboursement variera en fonction de la classe du coffre-fort. Les normes et certifications quant à elles attesteront la qualité et la fiabilité des coffres-forts. Si vous voulez protéger vos biens de l’incendie, donc si vous voulez opter pour un coffre-fort ignifuge, vérifiez la norme EN 1047.